Ballet 2616802 960 720

Lolie

Que j’aime à contempler vos tactés élancés,

Chère Etoile, divine en tutu d’Organdi,

Vos manèges soignés, vos entrechats racés

Sont un enchantement extrême, ô Milady!

 

Quelle légèreté, quelle grâce sublime

Plaisamment vous offrez lorsque au-dessus des planches,

Comme l’elfe fluet d’un coquet pantomime,

En tournoiements exquis votre corps se déhanche!

 

Je suis émerveillé, Lolie, par vos prouesses!

Vous voir virevolter est un ravissement,

Sur mes yeux médusés une pluie de caresses,

L’onctueuse ambroisie que l’on boit doucement.

 

Aussi viens-je exprimer toute la gratitude

Pour l’aimable attention qui me fut accordée

Par vos soins prévenants, pour la béatitude

Qui me berce en venant, conquis, vous regarder.

 

Rémy

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site